Une série de vidéos pour découvrir un site exceptionnel en Normandie

Le site des mares potières de Launay a été acquis par le Conservatoire d'espaces naturels (CEN) Normandie Ouest en 2016 en raison de son intérêt tant naturel qu’historique. Afin de faire découvrir ce site et les activités qui y sont rattachées, une série de vidéo a été diffusée chaque vendredi à partir du 2 février 2018, déclarée Journée mondiale des zones humides.

Le site des mares potières de Launay

Le site des mares potières de Launay, situé sur la commune de Domfront-en-Poiraie (Sud de l’Orne), est une ancienne carrière utilisée par les potiers de Ger jusqu’au début du XXème siècle pour extraire de l'argile servant à fabriquer des poteries de grande qualité.

En plus de cet aspect historique, le site présente également un intérêt biologique majeur car il s’agit d’une des rares stations de Ludwigie des marais (Ludwigia palustris) de la Région Normandie. Il faut également noter la présence des 5 espèces de tritons visibles en Normandie

Le site de 8 Ha a été racheté par le CEN en octobre 2016 avec 2 objectifs principaux :

  • Maintenir une diversité des « âges » des mares

Ayant une même origine et histoire, toutes les mares du site avaient à peu près le même "âge" lors de l’acquisition des parcelles par le CEN. Le plan de gestion établi prévoit donc de recréer une diversité des âges de la vingtaine de mares du site, via le curage et la remise en lumière de certaines d'entre elles. C'est actions vont favoriser une meilleure diversité biologique, différentes espèces étant associées à différents stade de l'évolution des mares. Cela a notamment permit le retour de certaines espèces rares comme la pilulaire (Pilularia globulifera), petite fougère poussant sur des argile exondées et en pleine lumière, qui n’avait plus été vue sur le site depuis plus de 100 ans.

  • Transformer 4 Ha de peupleraie en prairie de fauche

Sur cette partie, une mare a été créée pour augmenter encore la diversité biologique du site. Preuve de l’intérêt de cette mare, le retour du flûteau nageant (Luronium natans) dès l'année suivant les travaux. L’exploitation en production de foin de la prairie a été confiée à un agriculteur riverain dans le cadre d’un bail rural environnemental. Ce dispositif permet de garantir des pratiques d'exploitation adaptées aux enjeux naturels du site.

Pour y parvenir, plusieurs opérations ont eu lieu, au travers de chantiers bénévoles ou de travaux externalisés.

Une série de vidéo pour valoriser la restauration du site

L’idée de réaliser une série de vidéos a germé afin de faire partager au mieux les enjeux et les usages (présents et passés) du site. Ces vidéos, visible sur la chaine Youtube du CEN présentent les différents aspects du projet ; allant de la transmission du site au CEN ; à l’illustration des travaux de restauration  ; en passant par l’exploitation passée du site pour la poterie.

Pour en savoir plus

- Site CEN Normandie Ouest