Un observatoire des mares en Loir-et-Cher

Démarche portée par le Comité départemental de protection de la nature et de l'environnement (CDPNE) de Loir-et-Cher, depuis 2014, suite aux études Trame verte et bleue menées dans le département, l'Observatoire des mares en Loir-et-Cher est conçu comme un outil d'aide à la décision dans l'aménagement du territoire.

Pourquoi un observatoire des mares en Loir-et-Cher ?

Depuis plusieurs décennies, l’évolution du paysage Vendômois met en avant un enjeu fort concernant les zones humides. Parmi celles-ci, un grand nombre de mares ont été asséchées n'en laissant qu'un réseau dégradé, aussi bien dans des contextes urbains, qu'agricoles ou naturels. Ces espaces de nature abritent une flore et une faune extrêmement riche mais constituent des milieux très sensibles du fait notamment de leur faible taille. 

Les études Trames Vertes et Bleues réalisées en Loir-et-Cher ont confirmé la fragilité de ces habitats. Pour mener à bien le maintien et le renforcement du réseau écologique des mares, il est necessaire de développer les connaissances à son sujet pour établir un diagnostic précis. L'observatoire des mares a ainsi été mis en place comme un outil d’aide à la décision dans l’aménagement du territoire.

Après une année de développement des outils d'accompagnement (guides de reconnaissance et d'aide à la création et la gestion de mares) et de saisie (application ArcGIS Online), l'interface de saisie est accessible en ligne depuis le mois de septembre 2015. 

A l'heure actuelle, l'observatoire a permis d'inventorier 117 mares  et d'accompagner 3 projets tuteurés avec le Lycée agricole de Vendômes. Les informations saisies par les utilisateurs participent à la meilleure connaissance et la meilleure prise en compte des mares dans les projets d'aménagement du territoire.   

Pour en savoir plus

Site de l'observatoire des mares en Loir-et-Cher

Page consacrée à l'observatoire des mares sur la plateforme Pilote 41

Site du CDPNE