Un contrat territorial signé entre un département et l'Agence de l'eau

Le Conseil général d'Indre-et-Loire et l'Agence de l'eau Loire-Bretagne ont signé, le 08 septembre 2014, le premier contrat territorial de restauration et d'entretien des zones humides classées Espaces Naturels Sensibles (ENS).

Des zones humides classées ENS

Le Conseil Général est propriétaire et gestionnaire de 5 ENS considérés comme des zones humides : l’étang du Louroux, le Val de Choisille, l’île de la Métairie, la Tourbière de Montifray et la forêt alluviale de Bois Chétif.

Les zones humides ont des fonctions importantes comme l'épuration des eaux, la régulation des régimes hydrologiques, les réservoirs de biodiversité, les services d’approvisionnement de l’eau et de matériaux, les services récréatifs, éducatifs et scientifiques, ...

Un contrat térritorial autour d'objectifs communs

Un grand nombre des actions conduites et envisagées par le Conseil Général sur ces 5 sites correspondent aux attentes de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne dans le cadre du 10e programme d'intervention 2013-2018 pour la préservation de la ressource en eau et des milieux humides. 

Ces objectifs communs permettent à l'Agence de l'eau de financer les actions voulues par le Conseil Général. Afin d'encadrer plus efficacement les actions entreprises, le Conseil général et l’Agence de l’eau ont conclu un partenariat technique et financier au travers d'un contrat territorial.

Les actions du contrat territorial

  • Participer à la lutte contre l’érosion de la biodiversité en préservant les habitats naturels et les corridors écologiques.
  • Engager des travaux de restauration et d’entretien (déboisement, restauration des berges de rivières…)
  • Acquérir de nouvelles parcelles humides
  • Évaluer les actions menées et communiquer auprès du grand public.

Pour en savoir plus

Site internet de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne

Site internet du CG 37