Typologie des zones humides associées au pôle relais

De la source à l’embouchure, la vallée alluviale présente une multitude de visages originaux, créateurs de milieux humides divers. Afin de faciliter la découverte de ces milieux exceptionnels, nous avons souhaitez vous proposer une carte interactive des principaux milieux traités par le pôle-relais.

 

Parcourez la carte pour découvrir les différentes type de milieux humides.

 

Zones humides de tête de bassin Plan d'eau Prairie humide Prairie inondable Mare Ripisylve Lac Marais Forêt alluviale Annexe hydraulique

Source : schéma modifié tiré de « Les zones humides et la ressource en eau – Guide Technique », Agence de l’Eau Seine-Normandie, 2002.

Ces zones humides constituent des milieux remarquables, tant par les services écosystèmiques qu’elles rendent que par la valeur du patrimoine biologique qu’elles abritent. Développés sur les dépôts d’éléments fins et grossiers dans les lits des rivières et des fleuves, ces milieux sont étroitement liés au fonctionnement hydraulique des cours d’eau et des nappes phréatiques qui leur sont associés.

Les zones humides de vallées alluviales sont des milieux où les sols sont inondés ou gorgés d’eau, de façon permanente ou temporaire. La végétation, si elle existe, y est majoritairement  composée de plantes hygrophiles, typiques des terrains humides.Elles comprennent les habitats du lit mineur (îlots, grèves, berges...) et les milieux humides annexes du lit majeur (prairies inondables, marais tourbeux, bras-morts, ripisylves, forêts alluviales...).