Technicien milieux aquatiques / espèces invasives

Contexte

La lutte contre les espèces invasives aquatiques et semi-aquatiques a été identifiée comme une action prioritaire dans le cadre de la mise en œuvre de la compétence GEMAPI au 1er janvier 2018. A ce titre, le SBVB créé un poste de catégorie B (filière technique) dédié à la préservation des milieux aquatiques et plus spécifiquement à la problématique des espèces invasives.

Le ou la technicien(ne) intégrera au 1er janvier 2018 une équipe de 9 personnes où la polyvalence, l’autonomie, le sens du relationnel et la disponibilité sont essentiels.

Il ou elle aura en charge la coordination des opérations de lutte contre les espèces invasives à l’échelle du bassin versant, le suivi des nouvelles espèces émergentes et la sensibilisation du grand public à cette problématique. Le ou la technicienne assurera notamment une assistance à maîtrise d’ouvrage auprès de la Commission Syndicale de Grande Brière Mottière (CSGBM) sur le marais indivis de Grande Brière Mottière.

Il ou elle aura la charge de réaliser un état des lieux des actions de lutte contre les rongeurs aquatiques et de définir un plan de gestion adapté et cohérent sur le bassin versant en concertation avec les usagers, les acteurs et les partenaires institutionnels.

Il ou elle pourrait également participer dans le courant de l’année 2018 à l’organisation et au suivi des travaux sur le marais indivis de Grande Brière Mottière dans le cadre de l’assistance à la CSGBM.

Mission

- Animation et coordination des actions de lutte contre les espèces végétales invasives (jussie et myriophylle du Brésil) sur le bassin versant Brière-Brivet - 50%

  • Elaboration d’une stratégie de gestion cohérente et efficace : rôle et missions du SBVB, rôle et missions de la CSGBM, organisation territoriale, etc.
  • Assistance préalable aux inventaires menés par le PnrBrière : terrain, cartographie/SIG
  • Organisation de la campagne d’arrachage manuel saisonnier : organisation, recrutements (saisonniers, chefs d’équipe, etc.), suivi des équipes
  • Organisation et mutualisation des équipements : réflexion à mener sur l’organisation et l’optimisation des équipements pour la lutte en régie contre les espèces végétales (bateaux, moteurs, camion benne, etc.)
  • Organisation des travaux d’arrachage manuel et/ou mécanique par prestation : repérage terrain, concertation/négociation propriétaires, autorisations, marché public, suivi des travaux, export, etc.
  • Suivi administratif : Demandes de participation financière, versements, rapports techniques et financiers, etc.
  • Export, traitement et/ou valorisation de la matière végétale récoltée : réflexion à mener

- Définition d’un plan de gestion des rongeurs aquatiques sur le bassin versant - 30%

  • Etat des lieux des actions de lutte actuelles : organisation d’une réunion préalable (POLLENIZ 44, EPCI, PnrB, etc.), rencontres/concertation (communes, associations, bénévoles, etc.), rédaction document de synthèse, cartographies, etc.
  • Définition du programme d’actions 2018 : définition des actions à mettre en place en parallèle de l’état des lieux (suivi densitaire, lutte intensive, adhésion des communes, harmonisation de la prime à la capture, etc.)
  • Définition d’un plan de gestion sur le bassin versant : enjeux/objectifs (moyens/résultats en fonction des niveaux de population), suivi densitaire, lutte intensive, analyse coûts, scénarios, etc.
  • Partenariat POLLENIZ 44 : définition des modalités financières et techniques du partenariat entre POLLENIZ, le SBVB et les collectivités (communes et EPCI)

- Participation aux suivi/réflexions « espèces invasives émergentes » sur le bassin versant - 10%

  • Participation aux réflexions : pacte jussie, réseau Conservatoire Espaces Naturels des Pays de la Loire, ASTER estuaire de la Loire, PnrB/CSGBM, etc…
  • Suivi des espèces invasives émergentes : veille et expérimentation sur la Crassule de helms, stratégie Baccharis halimifolia, etc.

- Information/Communication/Sensibilisation - 10%

  • Grand public : sorties, formations, lettre d’information, site internet, etc.
  • Collectivités: formations agents techniques, interventions commissions environnement/conseils municipaux, bulletins municipaux, visite des élus, etc.
  • Scolaires : sorties/visites, animations, projet tuteuré, stage, etc.

Les missions pourront être amenées à évoluer dans le courant de l’année compte tenu de la mise en œuvre de la compétence GEMAPI au 1er janvier 2018. Une assistance sera notamment demandée sur l’organisation et le suivi des travaux sur le marais indivis de Grande Brière Mottière (dragage, lagunes de dépôt, partenariat Florentaise, AMO CSGBM, animation Groupe de travail Mixte, etc.).

Profil

  • Formation supérieure en environnement/agriculture/eau/milieux aquatiques
  • Expérience souhaitée dans le domaine des collectivités et/ou de l’eau et des milieux aquatiques
  • Autonome, débrouillard, polyvalent et pragmatique
  • Goût pour l’animation et le travail de terrain
  • Sens du relationnel et sensibilité environnementale indispensables

Informations complémentaires

  • Relations extérieures

Elus, collectivités, partenaires financiers (CD44, AELB, CRPDL), partenaires techniques (Parc naturel régional de Brière, POLLENIZ…), acteurs et usagers locaux (agriculteurs, pêcheurs…), associations, prestataires, autres…

  • Conditions de travail

- CDD de 12 mois renouvelable 1 fois (contractuel/catégorie B – filière technique)
- Véhicule de service à mutualiser
- Salaire en fonction de la grille de la fonction publique territoriale et de l’expérience + RIFSEEP

Candidatures

Envoyer CV et lettre de motivation à l'attention de Monsieur le Président avant le 20 décembre 2017

Syndicat du Bassin Versant du Brivet
2 bis rue des châtaigniers / La Cafetais
44160 PONTCHATEAU