Ripisylve

La ripisylve est une formation linéaire d’arbres et d’arbustes étalée le long de petits cours d'eau sur une largeur de 25 à 30 mètres ou moins (si la végétation s'étend sur une largeur de terrain inondable plus importante, on parlera plutôt de forêt alluviale).

Etablies sur un substrat alluvionnaire varié, elles sont soumises à des conditions hydrologiques diverses. L’humidité, la fertilité du sol et l’instabilité du milieu y favorisent les essences à croissance rapide. Les caractéristiques du milieu tendent à créer une zonation en fonction de l’altitude des différents types de ripisylves.

Une ripisylve naturelle comporte une diversité d’espèces forestières, des plantes pionnières et abrite des plantes rares ou localisées. La ripisylve sert d’abri et de nidification pour une avifaune riche (hérons arboricoles, rapaces forestiers et des milieux fluviaux, pics…), ainsi que pour des insectes xylophages ou liés au bois. Les cavités creusées par le courant entre les racines des arbres constituent un refuge et une zone de chasse privilégiés pour la faune aquatique. Enfin, la présence d’une ripisylve permet de stabiliser les berges, de limiter leur érosion et de contrôler les dépôts d’alluvions ainsi que les flux de matériaux charriés par les cours d’eau.

Source image : Szeder Laszlo

Retour à la carte