Publication de l'Onema sur le séminaire "Têtes de bassin versant" de mars 2015

Au mois de mars 2015, l'Onema a organisé un séminaire sur le thème des têtes de bassin versant. Le dernier numéro des "Rencontres de l'Onema" revient sur les échanges qui ont eu lieu lors des deux jours de colloque.

Les têtes de bassin versant, riches en petits cours d’eau, mares et zones humides, sont des territoires essentiels dans le fonctionnement du cycle de l’eau. Ces territoires, dont les limites sont parfois difficiles à trouver, représentent près de 75 % du linéaire du réseau hydrographique.

C’est de ces têtes de bassin versant, appelés aussi « petits chevelus », que se forment les premiers cours d’eau, alimentés par les nappes, les précipitations et le ruissellement. Ces petits bassins ont de nombreuses fonctions, ils interviennent notamment dans l’expansion des crues, la régulation des débits d’étiages, la protection contre l’érosion, l’épuration des eaux et abritent de nombreuses espèces endémiques.

Ces dernières décennies, de nombreuses altérations liées à l’urbanisation, aux pratiques agricoles et sylvicoles ont rendu vulnérables ces têtes de bassin versant, très sensibles également aux effets du changement climatique....

Consultez les Rencontres de l’Onema n°36

Notice bibliographique dans la base documentaire du Pôle-relais