Le Marais audomarois désigné Réserve de Biosphère

Dernier marais maraîcher de France, le Marais audomarois (3726 ha) présente un paysage artificiel aménagé par 700 km de canaux (170 km de rivières et 560 km de fossés appelés « Watergang » ou « Wateringues »), au tracé tantôt sinueux, tantôt rectiligne, et organisé dans un réseau de parcelles dont un peu plus de 400 ha en maraîchage.
Cette zone humide permanente, la plus grande au niveau régional, présente une mosaïque de paysages : prairies humides, fosses de tourbage (Romelaëre), rivières sinueuses, bois tourbeux, roselières, mégaphorbiaies, les îles du marais Ouest, le marais maraîcher de St Omer… Afin de préserver ce patrimoine naturel, plusieurs secteurs ont été acquis par le Parc et les Conseils Généraux du Nord et du Pas-de-Calais, notamment la réserve naturelle du Romelaëre.

Structure de coordination : Syndicat mixte du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale et Communauté d'Agglomération de Saint-Omer. Cette animation à deux têtes réunit les deux principaux porteurs de projet. C'est ce partenariat qui permet le portage de l'animation territoriale.

La désignation de la réserve de biosphère du marais audomarois est intervenue fin mai 2013 lors de la 25ème session du conseil international de coordination du programme MaB à l’UNESCO. Le marais et le territoire de l’agglomération de Saint-Omer ont reçu le label et rejoignent les 11 autres Réserves de Biosphère classées à ce jour.

En savoir plus