Le Jura s'organise pour développer des projets en faveur des milieux humides

Suite à l’inventaire des milieux humides du département du Jura, de nombreuses structures se sont regroupées pour former le Comité Départemental en faveur des Zones Humides du Jura. Celui-ci a élaboré une stratégie dans le but de faire émerger des projets en faveur de ces milieux.

Un inventaire des milieux humides dans le Jura

De 1997 à 2012, un travail de recensement des milieux humides du département du Jura (39) a été réalisé par plusieurs structures : la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Franche-Comté a élaborée la cartographie des milieux humides de plus de 1 ha, la Direction Départementale du Territoire (DDT) du Jura celle des plans d’eau et des étangs, l’Office National de la Forêt (ONF) et le Conservatoire des Espaces Naturels (CEN) de Franche-Comté ont travaillé en commun pour localiser les mares, et enfin, la Fédération Départementale des Chasseurs du Jura (FDCJ) s’est attelée à inventorier les milieux humides de 0,1 à 1 ha.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La création d’un organisme fédérateur

De ce travail fédérateur est né, le 30 juin 2010, le Comité Départemental en faveur des Zones Humides du Jura (CDZH) dont l’objectif est de mener une politique de préservation et de valorisation des milieux humides sur le territoire du Jura. C’est un organisme partenarial regroupant une trentaine de structures (services de l’Etat, collectivités territoriales, associations, etc.) dont celles ayant participé à l’inventaire. Le CDZH est principalement financé par l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse (AE RMC) et animé par la FDCJ. Il est composé de 3 comités : un comité restreint, un comité technique et un comité de pilotage. Le comité restreint est constitué par l’AE RMC, la DREAL de Franche-Comté, la DDT du Jura, le Conseil Régional de Franche-Comté et le Conseil Général du Jura ; il a pour vocation de prendre les grandes décisions et orientations. Le comité technique élabore les différents protocoles et le comité de pilotage valide les missions suivant leur état d’avancement.
Depuis sa création, le CDZH a pour mission première de rassembler les informations concernant l’inventaire des milieux humides du département, d’actualiser cet inventaire et de mettre à disposition du public les données le concernant. Chaque commune du département a reçu une fiche communale, appelée outil d’aide à la décision, dans laquelle figure une cartographie des milieux humides présents sur la commune, des données associées et un tableau des enjeux de ces milieux basés sur des critères hydrologiques, écologiques et anthropiques. Les fiches communales sont consultables par tous sur le site internet du CDZH www.zones-humides-jura.com.
                                                             

Une stratégie territoriale pour l’émergence de projets

2013 est une année charnière pour les actions du CDZH. Après un travail de recueillement des données d’inventaire, l’AE RMC souhaite réorienter ses financements vers des actions concrètes pour l’émergence de projets en faveur des milieux humides, dont l’acquisition dans le département du Jura de 70 à 100 ha par an de milieux humides (10ème programme AE RMC) par les collectivités territoriales et les structures conventionnées avec l’AE RMC (FDCJ, CEN Franche-Comté, etc.). Pour ce faire, le CDZH met en œuvre une stratégie territoriale qui consiste à s’appuyer sur des structures locales pour démarcher d’éventuels porteurs de projets. Sur chaque bassin versant du département, un animateur, nommé « développeur territorial », est identifié. Au regard de la taille de son territoire, il défini dans un premier temps avec ses partenaires des secteurs prioritaires d’animation dans lesquels il portera son effort pour trouver des porteurs de projets potentiels. La définition des secteurs prioritaires et la méthode de démarchage est propre à chacun des développeurs territoriaux afin de faciliter l’adaptation aux conditions locales. La carte ci-dessous permet de visualiser l’état d’avancement de la stratégie territoriale. Toutefois, les projets extérieurs à ces secteurs prioritaires ne sont pas délaissés par le développeur territorial. Actuellement (juillet 2013) 16 projets d’acquisition, de préservation ou de réhabilitation de milieux humides sont en réflexion ou réalisés.

                 

En parallèle, le CDZH, représenté par un chargé de communication, organise depuis mai 2013 jusqu’à octobre 2013 des réunions d’information publiques dans les secteurs non définis comme prioritaires. Elles ont pour objectifs de montrer les résultats de l’inventaire à l’échelle locale, répondre aux questions des participants et susciter l’intérêt pour d’éventuels projets en faveur de ces milieux. 44 réunions ponctuelles sont initialement prévues, comprenant en moyenne 8 à 10 communes. En mai et juin 2013, 24 réunions ont eu lieu. Le public présent fut majoritairement représenté par les agriculteurs et les élus ce qui permet de toucher acteurs et décisionnaires locaux.

 

Coordonnées
Cécilia VENET
Animatrice du Comité Départemental en faveur des Zones Humides du Jura
Fédération Départementale des Chasseurs du Jura
Maison de la Nature et de la Faune Sauvage
Route de la Fontaine salée
39140 ARLAY
Tél. : 03 84 85 19 19
Mail : zones-humides-jura@aricia.fr