La Fête de la mare en Guadeloupe

Le dimanche 3 juin aux Abymes (Guadeloupe) s’est déroulée la 2ème édition de la Fête de la Mare; organisée par l’Association « J’ose la nature », en partenariat avec l’association « l’Écho du Bambou » et le Collectif des habitants de Carlan. Cette manifestation intergénérationnelle avec des animations très riches et diversifiées a rencontré un très beau succès !

Une journée en l'honneur des mares des Abymes

A l’honneur de cette journée, la mare ! Et plus particulièrement celle de Carlan aux Abymes, une des 63 recensées sur la commune, dont l’histoire, mais également la faune et la flore, n’ont désormais plus aucun secret pour les participants de cette belle journée, rythmée par des animations, tantôt éducatives, tantôt ludiques.

Plusieurs point forts ont jalonnés la journée : 

- Les témoignages autour de cet écosystème se sont succédé toute la journée. Ils ont permis de retracer l’histoire de cette mare et de faire comprendre l’évolution de son usage au fil des générations. Aujourd’hui principalement utilisées pour abreuver le bétail, les mares étaient en effet auparavant au cœur même de la vie des habitants en leur procurant l’eau nécessaire pour cuisiner, boire, faire la lessive ou encore arroser les plantations.

- Le Pique-nique « Gouté tan mwen – an ka gouté ta-w » avec un buffet de saveurs locales proposé par les 3 associations organisatrices, particulièrement l’association des cuisinières de Guadeloupe;

- La découverte des espèces végétales évoluant dans et autour de la mare par Mme Gustave, experte botanique ; puis le partage des connaissances en entomologie et faune/flore de la mare du Dr Celini; 

- La pièce de théâtre, toujours sur le thème de la mare, brillamment interprétée par Mme Théophile du collectif des habitants de Carlan ;

- L’élection de la miss de la mare « Manmandlo an Laliwondajbòsko », où l’objectif était de proposer une scène de vie d’antan autour de la mare avec accessoires et tenue appropriée, seul ou en équipe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un jury, composé de plusieurs personnes de l’assemblée, a départagé les candidats sur :

  • l’authenticité de la scène de vie ;
  • la capacité pour le participant de s’intégrer au décor mis à disposition ;
  • l’originalité de scène : la qualité de l’expression ;
  • la mise en avant de l’enjeu écologique de la zone humide ;
  • la démarche de protection proposée : les gestes, les comportements, les cris d’alarme en vue de leur préservation, la gestion des déchets, les pollutions.

Deux catégories ont été récompensées :

  • « manmandlo » pour les aînées
  • « ti fille dlo » pour les plus jeunes.

Le groupe des plus jeunes, seul dans sa catégorie, a remporté l’admiration du public en interprétant une chanson dédiée à la sauvegarde de la mare, composée par les jeunes filles du groupe. Le groupe a d'ailleurs été sélectionnées pour représenter la Guadeloupe dans le projet « Rencontr’Eau cœur des zones humides » que lancera le Pôle Relais à la rentrée 2019. 

Source : Pôle-relais zones humides tropicales;

Photos : Pôle-relais zones humides tropicales;

Cet événement a eu lieu pendant la 3e Fête des mares organisée par la SNPN du 2 au 10 juin 2018 dans toute la France.

Pour en savoir plus

- Site internet du Pôle-relais zones humides tropicales

- Site internet de l'association "J'ose la nature"