Débat filmé : Agriculture et zones humides: un désert affectif ?

Dans le cadre de leur module de formation « Contexte et histoire des Systèmes de production agricole », les 2èmes années "Agronomie" de l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentairesx (ENSAIA) de Nancy se sont penchés cette année* sur le rôle de l'Agriculture dans la gestion des zones humides. Leur travail, encadré par Cyril Feidt, a donné lieu à une restitution publique lors d'une conférence-débat qu'ils ont animée le 5 avril dernier au Museum-Aquarium de Nancy. Retrouvez en vidéo les interventions des élèves-ingénieurs ainsi que les échanges qui ont suivi les présentations.

*En 2017, le sujet du module avait porté sur retour du Loup, en 2016 sur la disparition des abeilles et en 2015 sur la consommation de viande en 2015.

Résumé

Les zones humides correspondent à un concept polymorphe qui a émergé dans les années 70, pour faire reconnaître l’intérêt de divers écosystèmes malmenés par le développement anthropique, partout dans le monde. C’est une rupture importante car ces milieux, à la frontière entre le monde aquatique et le monde terrestre, ont souvent été mal perçus, tant par une symbolique connotée négativement que par un manque de connaissance. L’agriculture, grand utilisateur et aménageur d’espace, a longtemps contribué à la dégradation de ces milieux humides. Paradoxalement elle est aussi à l’origine de certaines formes, riches en biodiversité, comme des prairies humides. L’intérêt porté aux zones humides attire l’attention sur leur maintien tant quantitatif que qualitatif, défis renouvelés pour le monde agricole.

Pour en savoir plus

- Site internet de l'ENSAIA