Cap sur ... l'île d'Europa

Tous les 15 jours partez à la découverte d'un site Ramsar français

Avec la campagne d’information "Cap sur ..." l'association Ramsar-France, l’Onema et les Pôles-relais zones humides, visent à faire connaitre la richesse des sites labellisés "Ramsar" sur notre territoire.

 

Cette semaine, cap sur l'île d'Europa

  • Désignation : 27 octobre 2011
  • Superficie : 205 800 ha
  • Localisation : au Sud du canal du Mozambique, hémisphère sud
  • Coordinateur: Cédric MARTEAU
  • Structure : Réserve naturelle nationale des Terres Australes française - Rue Gabriel Dejean 97410 Saint Pierre, île de La Réunion

Extrait de la page du site Ramsar de l'île d'Europa

"Europa est une île désertique située dans le canal du Mozambique, à mi-chemin entre la côte est de l’Afrique et la côte ouest de Madagascar.

De forme grossièrement circulaire, elle présente un lagon intérieur entouré de mangroves qui couvre le cinquième de l’île ainsi qu’une ceinture de corail interrompue par des plages de sable. Ces dernières sont importantes pour la reproduction et la ponte de la Tortue verte (Chelonia mydas), classée espèce en voie de disparition, selon la Liste rouge mondiale des espèces menacées.

L’île présente également des habitats pour le Héron crabier blanc (Ardeola idea), le Rorqual commun (Balaenoptera physalus) et le Requin-marteau halicorne (Sphyrna lewini), trois espèces également en danger.

Le site est en outre un lieu de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux marins, dont deux sous-espèces endémiques à l’Océan Indien : le Puffin de Baillon (Puffinus lhermiieri bailloni) et la Sterne fuligineuse (Sterna fuscata nubilosa).
Les récifs coralliens, les mangroves et les herbiers sont cruciaux pour stabiliser et protéger le trait de côte et offrir des habitats pour la ponte des oiseaux et des poissons.

Cette île a su rester relativement préservée des impacts anthropiques, malgré un passé marqué par d’anciennes pratiques de collecte d’œufs d’oiseaux et de tortues, des tentatives de plantation de Sisal (Agave sisalana) pour la production de fibres au début du XXe siècle, puis plus récemment, de la construction d’une station météorologique et de 3 pistes d’atterrissages au nord de l’île.
Cependant, comme pour de nombreuses îles, l’introduction d’espèces exotiques telles que le Rat noir (Rattus rattus) ou la Chèvre (Capra hircus) ont entraîné des déséquilibres pour la végétation et l’avifaune. L’île est en outre fortement exposée aux aléas liés aux changements climatiques (montée du niveau de la mer, blanchissement des coraux), ainsi qu’à des risques de pollutions par les hydrocarbures et à la surexploitation des ressources halieutiques.

Après avoir connu divers statuts, l’île Europa a été rattachée au gouvernement de la République Française en 1960 et classée « Réserve Naturelle » en 1975. Depuis 2005, elle est administrée par le Préfet des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) comme les autres atolls des Iles Éparses. Une quinzaine de militaires et un gendarme, régulièrement relevés, résident sur cette île."

L’île d'Europa n'est pas accessible au public, et ne dispose par conséquent pas de centre d'information dédié.

Par contre, le siège de l'administration des TAAF est ouvert au public. Ce centre d’information accueille une exposition permanente présentant des éléments relatifs à la faune, à la flore, à la géographie et à l’histoire des TAAF. Les principales activités des TAAF (logistique, gestion de pêcherie durable…) sont également présentées. Enfin, des expositions temporaires, proposées par les partenaires des TAAF, sont présentées régulièrement (exposition dédiée à l’île éparse d’Europa, à la Réserve naturelle nationale des terres australes françaises, histoire de la philatélie dans les TAAF etc.).

L'administration des Terres Australes et Antarctiques Française est la structure gestionnaire chargée de préserver ce territoire hors du commun.

Aidez-nous à mettre en lumières vos structures et la richesse de vos territoires !

La très grande majorité des sites Ramsar français ont été créés sur des aires déjà protégées en totalité ou en partie par d’autres statuts (Parc naturel régional, réserve de chasse, sites du Conservatoire du littoral, sites Natura 2000, etc.) ou disposant d’une gestion intégrée et de centre d'accueil du grand public.

Afin de mettre en lumière ces territoires d'exceptions, l'Association Ramsar-France, en partenariat avec les Pôles-relais zones humides et l'Onema a regroupé sur le portail national des zones humides l'ensemble de ces informations.

Participez vous aussi à la mise à jour des informations de votre site sur le portail national des zones humides !!!

Bastien COÏC

Animateur de réseau - Association Ramsar-France

Tel : 05.46.82.12.69 - Email : ramsarfrance@gmail.com

 

Découvrez les sites Ramsar et leurs centres d'information sur l'application mobile "baladOmarais" !

BaladOmarais est une application qui vous permet de découvrir les milieux humides en France métropolitaine et en Outre-mer, par géolocalisation ou dans votre région. Elle vous permet:

  • de consulter les coordonnées des centres d’information sur les milieux humides
  • de rechercher, de fin janvier à fin février, les animations réalisées autour de la journée mondiale des zones humides.

En savoir plus

Campagne d'information "Cap sur ..."

Page du site Ramsar de l'île d'Europa

Découvrez le film de présentation des îles Eparses

Découvrir les sites Ramsar Français et les centres d'informations sur les milieux humides