Appel à contribution - Recensement des mares de la ville de Grenoble

L’association LPO Isère et la Ville de Grenoble lancent une campagne d’inventaire des milieux humides dans les jardins privés de la ville, dans le but de caractériser le potentiel écologique de chacun d’entre eux.

L’objectif final est de recréer un réseau de gîtes favorables notamment aux amphibiens (grenouilles, crapauds, etc.) et aux odonates (libellules). Si les propriétaires le souhaitent, grâce aux conseils de la LPO et à de simples aménagements, il est possible de développer des solutions favorables au développement de la faune sauvage locale autour des mares ou bassins.

Les zones humides sont des réservoirs majeurs de la biodiversité en ville, cette opération a pour objectif de renforcer le développement de celle-ci. En effet, la faune sauvage locale est utile à tous, par exemple les amphibiens permettent de réguler les populations de moustiques et leur présence est un indicateur d’une eau de bonne qualité. Ils jouent un rôle majeur dans l’écosystème mais les populations locales et mondiales connaîssent un fort déclin poussant à la mise en oeuvre de ce type d'opération.

Par ailleurs, la LPO Isère réalisera les inventaires des mares de la Bastille et du parc Flaubert afin de permettre à la ville de Grenoble de mieux déterminer l’impact des mesures de gestion de ces espaces.

La LPO Isère sollicite donc votre aide ! Si vous avez un bassin ou une mare chez vous, vous pouvez les contacter avant la fin du mois de septembre !

Contact

Romain Chardon - 04 76 51 51 31 - amphibiens.isere@lpo.fr